Sytral

Pour vous, le sytral développe le réseau TCL

Le Tramway sur le réseau TCL

Fin XIXe siècle, l'agglomération lyonnaise disposait d'un réseau performant de 10 lignes de tramway. Dans les années 1950, le tramway céda progressivement la place aux trolleybus et bus, avant de faire son retour en 2001.

Le "Tram" : 10 ans de succès commercial

Le tramway lyonnais a plus de 10 ans !

  • Délaissé au profit des bus après la seconde guerre mondiale, le tramway "nouvelle génération" a fait son retour en 2001, avec les lignes T1 et T2.
  • En 2006 c'est l'est de l'agglomération qui bénéficie du tramway. Grace à la requalification d’une voie ferrée désaffectée pour réaliser un tramway péri-urbain, la ligne T3 (Part-Dieu > Meyzieu ZI) voit le jour.
  • En 2009, la ligne T4 (Feyzin > Jet-D'Eau Mendes France à Lyon 8) est mise en service.
  • En 2013, la ligne T5 est créée pour relier Grange-Blanche (69008) à Eurexpo et la ligne de tram T4 est prolongée jusqu'à IUT FEYSSINE.
  • En 2014, la ligne T1 est prolongée de Montrochet jusqu'à Debourg.

 

Vidéos Voir la vidéo en plein écran

Nouvelle campagne sécurité et tramway

Le tramway de demain

 De nouvelles rames de 43 mètres pour la ligne T3

Le SYTRAL a acquis 10 nouvelles rames Citadis de 43 mètres qui s'ajoutent aux 73 autres rames de 32 mètres du réseau de tramway de Lyon.
Ces longues rames ont été affectées à la ligne de tram T3 et peuvent accueillir jusqu’à 300 passagers, soit l’équivalent de 5 bus !
Elles permettront ainsi d’accroître la capacité voyageurs sans augmenter le nombre de rames en circulation (9 en heures de pointe).

.

Chiffres Clés

300 000

voyages/jour

 

260 000

voyageurs/jour 

5

lignes

77

rames

84

stations

55,6 km

de tracé

parcs relais

 

Vidéos

Nouvelles rames de tramway 43m
Nouvelles rames de tramway 43m
Voir la vidéo >

Présentation de la ligne T1

Un peu d'histoire :

2001 : création et mise en service de la ligne T1 reliant le campus de La Doua à Villeurbanne à la Gare de Perrache.

2005 : prolongement de la ligne au sud de Perrache sur le cours Charlemagne jusqu'à l'Hotel de Région Montrochet et création de 3 nouvelles stations.

2014 : prolongement de 2,3 km jusqu' à la station Debourg4 stations. Réalisation du nouveau pont Raymond Barre dédié au tram et aux modes doux (piétons, cyclistes).

Diaporamas Afficher le diaporama en plein écran

Le Tramway T1
  • Le T1 devant la Halle Tony Garnier
    1/10

    Le tram T1 à la station Halle Tony Garnier

  • Tramway T1, Station Thiers Lafayette
    2/10

    Tramway T1, Station Thiers Lafayette

  • Le T1 passant sur le pont Raymond Barre
    3/10

    Le T1 passant sur le pont Raymond Barre

  • Tramway T1, Campus La Doua
    4/10

    Tramway T1, Campus La Doua

  • Le T1 station Musée des Confluences
    5/10

    Le T1 station Musée des Confluences

  • Tramway T1, Guillotière
    6/10

    Tramway T1, station Guillotière

  • Tramway T1, Campus La Doua
    7/10

    Tramway T1, Campus La Doua

  • Le T1 en circulation sur le tronçon Montrochet Debourg
    8/10

    Le T1 en circulation sur le tronçon Montrochet Debourg

  • Tramway T1
    9/10

    Le T1 en circulation de nuit

  • Le T1 traverse le pont Raymond Barre
    10/10

    Le T1 traverse le pont Raymond Barre

Le matériel roulant

Nombre de rames en circulation en heure pleine = 19 rames + 1 réserve
Nombre de rames en parc (T1 + T2) = 47 rames
CITADIS ALSTOM (32,43 m de long et 2,4 m de large)

Capacité voyageurs : 201 places dont 56 assises

Dépôt
Principalement, centre de maintenance de Saint-Priest
Partiellement, centre de maintenance de Meyzieu

Les parcs relais

Feyssine (80 places)

D'autres parcs relais existent. En savoir plus

Chiffres Clés

27

stations

11,7 km

de tracé

86 000

voyages/jour

En images

Vos trajets

Gagnez du temps en connaissant les horaires de passage de la ligne de tramway T1 à l'arrêt de votre choix. Renseignez-vous sur tcl.fr

Le prolongement jusqu'à Debourg

En 2014, 2,3 km de plus !

Depuis le 19 février 2014, T1 est prolongé jusqu'à la station Debourg. Deux quartiers sont désormais reliés !
L’arrivée de T1 renforce les liens entre deux quartiers, Confluence et Gerland, en pleine expansion économique, urbaine et démographique.

La Confluence :

Ce quartier a été entièrement rénové et rassemble aujourd'hui de nouveaux logements, bureaux et espaces de loisirs. Un nouveau centre commercial de 150 hectares est installé à proximité immédiate de la station Montrochet. Ce quartier accueille aussi le futur Musée des Confluences au pied du pont Raymond Barre.


Gerland : 

C’est aujourd’hui un pôle reconnu pour les biotechnologies et les techniques innovantes qui offre aux entreprises un environnement de recherche de haut niveau, doublé de toutes les fonctionnalités d’un quartier de centre ville. Ce quartier a également accordé une large place aux espaces verts avec le Parc de Gerland (second parc lyonnais après celui de la Tête d’Or).

4 nouvelles stations de tram

Station Musée des Confluences

  • Station Musée des Confluences :

Cette station est située sur le parvis du futur Musée des Confluences pour un accès direct vers ce nouvel équipement public qui ouvrira à la fin de l’année 2014. Elle est reliée à de nombreuses lignes de bus en direction du sud de l’agglomération.

 

Station Halle Tony Garnier

  • Station Halle Tony Garnier :

La nouvelle station Halle Tony Garnier est située à proximité la Halle, salle dédiée aux grands concerts et spectacles.Idéal aussi pour rejoindre les entreprises situées dans le nord du quartier de Gerland.

 

Station ENS

  • Station ENS :

La nouvelle station ENS offre un quai central afin de laisser libre l’accès à la caserne des pompiers située à proximité. Elle offre aussi la possibilité aux étudiants et enseignants de réjoindre l’Ecole Normale Supérieure de Lyon.

 

T1 effectue désormais son terminus à la station Debourg. Ce nouveau pôle d’échanges, directement connecté à la ligne B du métro, permet de rejoindre la station Gare d’Oullins et son nouveau pôle multimodal en seulement 4 minutes !

Vidéos

Mise en service du prolongement de T1 à Debourg
Mise en service du prolongement de T1 à Debourg
Voir la vidéo >

En image

A savoir

Le prolongement de T1 jusqu'à Debourg c'est :

  • Budget :
    64 millions d'euros dont 19 millions pour le pont Raymond Barre.
  • Connexion simplifiée :
    entre les pôles d'activités de Gerland et de Confluence.
  • gain de temps considérable :
    7 mn de parcours jusqu'à la station Debourg.
  • Maillage du réseau :
    T1 s’allonge et se connecte avec la ligne B à Debourg.
  • Transports doux à l’honneur :
    le long de la ligne de tram, présence d'un piste cyclable.

Chiffres clé

T1, de la station Montrochet à Debourg c'est :

2,3 km de ligne nouvelle4 stations nouvelles64 M€ HTcout du projet (hors matériel roulant)2014 19 février 2014 : mise en service

Le nouveau pont Raymond Barre

Entièrement réservé au tram et aux modes doux

Le nouveau pont Raymond Barre est entièrement dédié au tram T1 et aux modes doux.

Cyclistes et piétons peuvent désormais profiter d'un vaste espace aménagé sur le pont Raymond Barre pour franchir le Rhône : piste cyclable, large trottoir et belvédère de 600 mètres !
A mi-parcours sur le pont, un espace de pause offre un beau point de vue sur le fleuve est ses abords.

Diaporamas Afficher le diaporama en plein écran

Tram T1 : le pont et les nouvelles stations en service !
  • Le pont Ramond Barre : porte d'entrée de Lyon
    1/15

    Le tram T1 circule sur le nouveau pont Raymond Barre entièrement dédié au tram et aux modes doux.

  • Pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    2/15

    Sur le pont, l'allée piétonne et la bande cyclable permettent de longer la plateforme du tram T1.

  • Le pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    3/15

    Sur le pont, les bancs disposés le long de la plateforme du tram T1 permettent de contempler le fleuve et ses abords.

  • Le pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    4/15

    Sur le pont, les bancs disposés le long de la plateforme du tram T1 permettent de contempler le fleuve et ses abords.

  • Pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    5/15

    Des bancs disposés le long de la plateforme du tram T1 permettent aux piétons de contempler le fleuve et ses abords.

  • Le pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    6/15

    Sur le pont, un belvédère équipé de bancs et transats permet aux piétons et cyclistes de contempler le fleuve et ses abords.

  • Le pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    7/15

    Sur le pont, un belvédère équipé de bancs et transats permet aux piétons et cyclistes de contempler le fleuve et ses abords.

  • Le pont Raymond Barre dédié au tram T1 et aux modes doux
    8/15

    Sur le pont, un belvédère équipé de bancs et transats permet aux piétons et cyclistes de contempler le fleuve et ses abords.

  • Tram T1 sur l'avenue Debourg
    9/15

    T1 circule sur l'avenue Debourg entièrement réaménagée pour acceuillir le tram.

  • Les essais du tram T1
    10/15

    T1 dessert la nouvelle station Debourg entièrement accessible avec ses quais au niveau de la voirie.

  • Equipement de la station Debourg
    11/15

    T1 dessert la nouvelle station Debourg entièrement accessible avec ses quais au niveau de la voirie.

  • Equipement de la station ENS
    12/15

    La nouvelle station ENS offre un quai central afin de laisser libre l’accès à la caserne des pompiers située à proximité.

  • Essais du tram T1
    13/15

    La nouvelle station Halle Tony Garnier est située une centaine de mètres en amont du parvis de la Halle.

  • Essais du tram T1
    14/15

    La nouvelle station Halle Tony Garnier est située une centaine de mètres en amont du parvis de la Halle.

  • Equipement de la station Musée des Confluences
    15/15

    Située dans le prolongement du Musée des Confluences, la nouvelle station est accessible directement depuis le parvis du Musée.

L'architecture du pont

Le pont est un ouvrage en arc (bow-string).
Cet ouvrage d’art avec ses 2 arcs de 150 m de long possède la plus grande travée de Lyon. Visibles depuis l’A7, ces deux arcs marquent majestueusement l’entrée Sud de la ville.

>>> En savoir plus sur le parti pris architectural

Vidéos

Pose du pont R. Barre : LE FILM
Pose du pont R. Barre : LE FILM
Voir la vidéo >
Transport et pose du dernier tronçon du pont Raymond Barre
Transport et pose du dernier tronçon du pont Raymond Barre
Voir la vidéo >
La pose du pont
La pose du pont
Voir la vidéo >
Le film de la rotation du pont
Le film de la rotation du pont
Voir la vidéo >
Transport du pont sur le Rhône
Transport du pont sur le Rhône
Voir la vidéo >
La mise en place du pont sur la barge
La mise en place du pont sur la barge
Voir la vidéo >

Chiffres clés

260 mde longueur

17,50 m hauteur des arcs

150 m de travée centrale

18,7 M€

La ligne T2

La ligne de tramway T2, qui a été mise en service en même temps que la ligne T1, relie Lyon - Perrache, à Saint-Priest, en traversant Lyon d'Ouest en Est et Bron. La ligne T2 est la plus longue du réseau.

Diaporamas Afficher le diaporama en plein écran

Au fil du Tramway T2
  • La ligne T2
    1/5

    La ligne T2

  • La ligne T2
    2/5

    La ligne T2

  • La ligne T2
    3/5

    La ligne T2

  • La ligne T2
    4/5

    La ligne T2

  • La ligne T2
    5/5

    La ligne T2

Le matériel roulant

Nombre de rames en circulation en heure pleine = 23 rames + 1 réserve
Nombre de rames en parc (T1 + T2) = 47 rames
CITADIS ALSTOM (32,43 m de long et 2,4 m de large)

Capacité voyageurs : 201 places dont 56 assises

Dépôt
Principalement, centre de maintenance de Saint-Priest

Les parcs relais

  • Porte des Alpes (390 places)
  • Bel Air (130 places)

 

D'autres parcs relais existent. En savoir plus

Chiffres Clés

29

stations

14,9 Km

de tracé

87 665

voyages/jour

Vos trajets

Gagnez du temps en connaissant les horaires de passage de la ligne de tramway T2 à l'arrêt de votre choix. Renseignez-vous sur tcl.fr

Mémos

Les centres de maintenance

Découvrez les fonctions vitales du tram. En savoir plus

 

La ligne de tramway T2 s'allonge

En savoir plus

La ligne T3

Le T3 en service Le T3 en serviceLa ligne de tramway T3 emprunte l'ancienne ligne de Chemin de Fer de l'Est lyonnais et relie Part-Dieu à Meyzieu. La réhabilitation d'une voie ferrée désaffectée pour réaliser un tramway périurbain est une première en France. Mise en service en 2006, il y a en moyenne 31 000 voyages/jour sur cette ligne. Une autre de ses caractéristiques est qu'elle est la première ligne de tramway à rouler à la vitesse de 70km/h.

La création de la ligne de tramway T3 a nécessité un certain nombre d'aménagements. En savoir plus

En 2006, avec la mise en service de T3, les clients TCL ont découvert des partenariats artistiques inédits. 

 

Le matériel roulant


Nombre de rames en circulation en heure pleine = 9 rames
Nombre de rames en parc = 10 rames
CITADIS ALSTOM (32,43 m de long et 2,4 m de large)

Capacité voyageurs : 201 places dont 56 assises

Dépôt
Centre de maintenance de Meyzieu ZI

 

Les parcs relais

  • Vaulx-en-Velin La soie (471 places)Parc relais de Meyzieu Parc relais de Meyzieu
  • Décines centre (108 places
  • Meyzieu gare (110 places)
  • Meyzieu ZI ( 450 places)
  • Gare de Villeurbanne (79 places)
  • Décines grand large (70 places)

 

D'autres parcs relais existent.

Chiffres clés

2006

Mise en service

14,7 km

Longueur du tracé

10

Nombre de stations

34 km/h

Vitesse commerciale

15 mn

Fréquence en heure creuse

7 mn 30

Fréquence en heure de pointe

32 000

voyages/jour

 

Mémos

Les centres de maintenance

Découvrez les fonctions vitales du tramway. En savoir plus

 

La ligne de tramway T3 s'allonge

En savoir plus

Publications

Tramway T3 plan actuel de la ligne
Tramway T3 plan actuel de la ligne
Lire >

Vos trajets

Gagnez du temps en connaissant les horaires de passage de la ligne de tramway T3 à l'arrêt de votre choix.

Renseignez-vous sur : tcl.fr

Les aménagements

L'aménagement des carrefours pour garantir la sécurité de tousSécurité des piétons dans les carrefours Sécurité des piétons dans les carrefours

  • La sécurité des piétons : les traversées piétonnes en station sont clairement identifiables grâce à un traitement des sols différencié.
  • La sécurité des automobilistes : des feux tricolores, des demi-barrières ou des barrières sont installés aux carrefours selon les sites.
  • La sécurité du tramway : un système d'évitement permet l'exploitation de T3 et Leslys sur la même emprise. Ainsi, T3 pourra effectuer son arrêt en station pendant que Leslys poursuivra sa route.

La piste cyclable

Piste cyclable ligne T3 Piste cyclable ligne T3Une piste cyclable bi-directionnelle de 10 km  a été aménagée le long de la ligne de tramway T3. Elle est éclairée la nuit.
Des parcs à vélo gratuits sont installés dans les stations.
Le tracé de la piste cyclable n'est pas prévu en continu entre Lyon 3ème et Meyzieu. Ces quelques kilomètres manquants seront aménagés par le Grand Lyon pour permettre la continuité de la piste cyclable le long du tramway.

 Des équipements pour limiter l'impact sonore de T3

Le tramway mode de déplacement silencieux Le tramway mode de déplacement silencieuxLe tramway est un mode de déplacement électrique, propre et particulièrement silencieux. Une cartographie sonore a été effectuée pour connaître l'environnement sonore qui accompagnera la mise en service de T3.
A partir de ces données, des aménagements ont été réalisés comme la création de murs en pierre du Gard, matériau noble et pérenne, qui s'intègre parfaitement bien dans le paysage urbain.
Dans tous les cas, le bruit engendré par T3 reste inférieur aux seuils admissibles : moins de 63 décibels (niveau sonore maximal autorisé à 1 mètre d'une habitation).

Mémo

Une voie, deux modes de transport

Pour la première fois, deux modes de transports ferrés, T3 et Rhônexpress (liaison express Part-Dieu - Aéroport) sont exploités sur la même infrastructure.

 

Diaporamas

Diaporama du chantier Tramway T3
Diaporama du chantier Tramway T3
Voir le diaporama >

Trois interventions artistiques le long du tram

 

Une oeuvre d'art inédite

En 2006, avec la mise en service de T3, les usagers TCL ont découvert une installation artistique inédite : Cinétram.

Aujourd'hui rebaptisé "Mouv&Tram", le SYTRAL, en partenariat avec le Studio 24, Rhône-Alpes Cinéma et l'Institut Lumière, propose un nouveau film des frères Lumière, datant de 1895 : "Lyon, place des Cordeliers".

Pour rappel, Mouv&Tram se situe entre les stations "Bel Air Les Brosses" et "Gare de Villeurbanne". Les passagers de T3 peuvent visionner une séquence de film "projeté" à l'extérieur du tram pendant 16 secondes.

Mouv&Tram fonctionne sur le principe de la persistance rétinienne. Il utilise un caisson de 200 mètres de long (situé le long de la ligne) à l'intérieur duquel sont installées une succession d'images. Le procédé utilise la vitesse de déplacement du tram T3 pour animer les images et faire défiler le film sous les yeux des voyageurs

Des fresques murales 

A l'exception de Villeurbanne qui accueille Mouv&Tram, une oeuvre murale a été créée dans chaque commune traversée par T3:

 

  • à Lyon, avenue Félix Faure : la peinture sur le mur du collège Gilbert Dru illustre la résistance et la liberté,

 

  • au niveau du château d'eau de Vaulx-en-Velin : le château d'eau se métamorphose en bobine de Soie.

 

  • à la gare de Décines : la fresque illustre la la ville en mutation sur le thème de l'environnement et de l'eau,

 

  • à Meyzieu, la fresque de la gare s'inspire de la nature proche du Grand Large.


Ces oeuvres ont été réalisées par la Cité de la Création.

Diaporamas Afficher le diaporama en plein écran

Oeuvres d'art le long de la ligne T3
  • Parc relais Vaulx-en-Velin La Soie
    1/3

    Parc relais Vaulx-en-Velin La Soie : le château d'eau se métamorphose en bobine de Soie

  • Tramway T3
    2/3

    Gare de Décines : la fresque illustre la ville en mutation sur le thème de l'environnement et de l'eau

  • Tramway T3, station Vaulx-en-Velin La Soie
    3/3

    Station Vaulx-en-Velin La Soie : le château d'eau se métamorphose en bobine de Soie

La mise en lumière du tram

Le long de la ligne de tram, une scénographie combine :

  • un balisage lumineux bleu à partir de 68 leds espacés tous les 40 mètres et situés au sommet des poteaux d'alimentation de T3 (au niveau de Gare de Villeurbanne et Meyzieu),

 

  • un éclairage des arbres en périphérie de la ligne ou des vielles pièrres du bâtiment de la gare de Villeurbanne,

 

  • mise en lumière des pylônes haute-tension du parc relais de Meyzieu.


Cette mise en lumière a été réalisée par Architecture Lumière (Groupe Citelum)

Diaporamas

Présentation de la ligne de tram T4

Depuis le 2 septembre 2013, la ligne de tramway T4 se prolonge jusqu'au pôle universitaire la DOUA à Villeurbanne.
Elle devient ainsi la plus longue ligne de tram du réseau TCL (16 km) et relie le sud de l'agglomération lyonnaise (Feyzin) jusqu'au nord (Villeurbanne) en passant par deux pôles multimodaux : Gare de Vénissieux et Gare Part-Dieu Villette.

Ligne verte et fleurie T4 Ligne verte et fleurie T4Les mises en service :

PHASE 1 - de Feyzin à Jet-d'Eau Mendes France (Lyon8) : avril 2009.

La ligne T4 se distingue par son caractère végétal. Cette véritable ligne verte, trait d’union entre les différents quartiers, se compose d’une grande plate-forme engazonnée sur la quasi-totalité de la longueur autour de laquelle se déclinent de nombreuses variations paysagères. 1 300 arbres ont été plantés le long du tracé.

PHASE 2 - prolongement de Jet d'Eau à IUT Feyssine : septembre 2013

Le prolongement de la « ligne verte » permet de relier désormais « Jet d’eau Mendès-France » à la station « Thiers-Lafayette » depuis fin 2013. Puis les rames de T4 emprunteront les voies de T1 jusqu’au campus de la Doua.

Diaporamas Afficher le diaporama en plein écran

Le Tramway T4
  • Tramway T4
    1/19

    ZAC Berthelot : T4 entre l'avenue Berthelot et la rue de l'Epargne (69008)

  • Tramway T4
    2/19

    ZAC Berthelot : T4 entre l'avenue Berthelot et la rue de l'Epargne (69008)

  • Tramway T4
    3/19

    Nouvelle station de tram T4 "Station Colbert" rue Marius Berliet (69008)

  • Tramway T4
    4/19

    Station Darnaise au coeur du quartier des Minguettes à Vénissieux.

  • Tramway T4
    5/19

    La ligne T4 a permis d'accompagner le développement économique de Vénissieux (pôle Bioforce, commerces...).

  • Tramway T4
    6/19

    Station Darnaise au coeur du quartier des Minguettes à Vénissieux.

  • Tramway T4
    7/19

    La ligne T4 a permis d'accompagner le développement économique de Vénissieux (pôle Bioforce, commerces...).

  • La ligne de Tramway T4 dessert l'Hôtel de Ville de Vénissieux.
    8/19
  • Tramway T4
    9/19

    Pôle multimodal de Vénissieux permettant la connexion de la ligne T4, au métro, au pôle bus et à la gare TER.

  • Tramway T4, Marcel Houël Hôtel de ville
    10/19
  • Tramway T4
    11/19

    Le T4 en station Part Dieu - Villette.

  • Tramway T4
    12/19

    L'arrivée du T4 à la station Part Dieu Villette.

  • Tramway T4
    13/19

    Le T4 entre les stations Félix Faure et Part Dieu Villette.

  • Tramway T4
    14/19

    Le tram T4 dessert la station Manufacture Montluc après le passage sous la maison du directeur.

  • Tramway T4
    15/19

    Le tram T4 à proximité de la Manufacture des tabacs.

  • T4 phase 2 > Part-Dieu
    16/19

    Zac Berthelot, vue du ciel

  • Tramway T4
    17/19

    T4 station jet d'eau / mendès France. La ligne T4 est à l’image d'une ligne « verte et fleurie » avec une végétalisation des plateformes et un embelissement urbain.

  • Tramway T4
    18/19

    La ligne T4 est à l’image d'une ligne « verte et fleurie » avec une végétalisation des plateformes et un embelissement urbain.

  • Tramway T4
    19/19

    T4 phase 2 est un axe végétalisé doublé d’une piste cyclable continue, à double sens.

La fréquentation :

Aujourd'hui ce sont 60 000 voyages qui s'effectuent chaque jour sur la ligne T4.

Matériel roulant :

Nombre de rames en circulation en heure pleine = 9 rames
Nombre de rames en parc = 14 rames
CITADIS ALSTOM (32,43 m de long et 2,4 m de large)

Capacité voyageurs : 201 places dont 56 assises

Dépôt : centre de maintenance de Saint-Priest

Parc relais :Parc relais de Vénissieux Parc relais de Vénissieux

  • Hôpital Feyzin Vénissieux (80 places)
  • Gare de Vénissieux, en commun avec le métro D (750 places)

Chiffres clés

60 000

Voyages / jour

32

Stations desservies

16 km

de voies

8 min

de fréquence en heure de pointe
(10 min en heure creuse)

 

Vidéos

Inauguration ligne T4 le 2 sept 2013
Inauguration ligne T4 le 2 sept 2013
Voir la vidéo >

En images

Le savez-vous ?

T4, la ligne verte et fleurie se distingue avant tout par son caractère végétal.

3 concepts végétaux ont été élaborés en fonction des zones traversées par le tramway :

  • La ville architecturée, entre Jet d’eau et le boulevard périphérique,
     
  • Les grands boulevards, entre le boulevard périphérique et le boulevard Croizat,
     
  • La ville jardin, entre l’avenue Marcel Houël et les Cliniques de Feyzin.

Vos trajets

Gagnez du temps en connaissant les horaires de passage de la ligne de tramway T4 à l'arrêt de votre choix. Renseignez-vous sur tcl.fr

Le prolongement de la ligne T4 jusqu'à l'IUT Feyssine

Depuis le 2 septembre 2013, la ligne de Tramway T4 permet aux usagers de relier l'Hôpital Feysin Venissieux au Pôle universitaire la Doua à Villerubanne, en passant par la Part Dieu.

Longue de 16 kilomètres, la ligne est désormais la plus étendue du réseau TCL.

Ainsi se concrétise la phase 2 du projet T4 !

4 nouvelles stations de tram :

La ligne T4 compte 32 stations dont 4 nouvelles créées dans le cadre du prolongement, entre la rue Marius Berliet dans le 8ème arrondissement et l’avenue Félix Faure dans le 3ème arrondissement.
Aménagés sur le même schéma que les stations de tramways existantes du réseau TCL, ces nouveaux arrêts sont implantés au plus proche des carrefours importants, zones d’habitat, structures scolaires et universitaires à desservir, tout en tenant compte de l’environnement traversé.

Station lycée Colbert Station lycée Colbert

  • La station Lycée Colbert

Située sur la rue Marius Berliet, entre l’avenue des frères Lumière et la rue Santos Dumont dans le 8ème arrondissement, la station Lycée Colbert dessert l’établissement scolaire du même nom situé face à l’arrêt et des établissements publics voisins. Le quai bordant la chaussée intègre à la fois le quai du tramway et un quai de bus accueillant la ligne C23.

 

Station Manufacture Montluc Station Manufacture Montluc

  • Manufacture Montluc

La station est implantée en contrebas du cours Albert Thomas et de la rue du Gal Mouton Duvernet, dans le 3ème arrondissement. Un large escalier, un escalier mécanique et un ascenseur permettent l’accès aux quais. L’ascenseur fonctionne comme un totem signalétique, afin d’offrir une visibilité maximale de la station, depuis le pôle universitaire.

 

Station Félix Faure Station Félix Faure

  • Félix Faure

Insérée sur la nouvelle voirie, à l’angle de l’avenue Félix Faure dans le 3ème arrondissement, la station a été conçue au coeur de carrefours importants tels que Dauphiné/Lacassagne et Félix Faure/Vivier Merle. La station offre une liaison avec la ligne C11.La station se trouve en limite du parc public du Fort Montluc et dessert les nouveaux immeubles de ce quartier en plein mutation, construits le long de la nouvelle voirie.

 

Station Part Dieu Villette Station Part Dieu Villette

  • Gare part Dieu - Villette

Le terminus de la ligne T3 a été déplacé afin de permettre l’insertion d’un nouvel arrêt pour les passagers de T4. La ligne offre aujourd’hui une connexion directe avec Rhônexpress et toutes les lignes du pôle d’échanges Part-Dieu.

Vidéos

Inauguration ligne T4 le 2 sept 2013
Inauguration ligne T4 le 2 sept 2013
Voir la vidéo >

Diaporamas

Inauguration du prolongement de la ligne T4
Inauguration du prolongement de la ligne T4
Voir le diaporama >

Publications

T4 lettre d'information n°8
T4 lettre d'information n°8
Lire >

En images

Chiffres clés

3 ans

de travaux

78 M €

de budget

Vos trajets

Gagnez du temps en connaissant les horaires de passage de la ligne de tramway T4 à l'arrêt de votre choix. Renseignez-vous sur tcl.fr

La réalisation d'ouvrages d'art exceptionnels :

 A l'occasion de la mise en service de la ligne de tram T4 en septembre 2013, le SYTRAL a du faire réaliser en amont des travaux d'ouvrages d'art exceptionnels pour faciliter le passage du tram.

Mur de soutènement Marius Berliet Mur de soutènement Marius BerlietLe mur de soutènement Maruis Berliet

Ce mur mesure 70 m de long sur 14 mètres de haut au maximum. Il sert à maintenir le terrain de la rue Marius Berliet , qui a été en partie terrassé pour créer cette « rampe » qui permet au tramway d’amorcer sa descente du niveau de la rue (dont la largeur a été réduite), à celui de la voir ferrée. L’inclinaison de la pente est de 5 à 6 %, ce qui constitue la norme maximum pour qu’un tramway circule.
Pour bâtir ce mur, le SYTRAL a employé la technique des « parois moulées », c'est à dire qu'il a fait creuser le sol à l’aide d’une tarière, injecter de la boue pour maintenir les terrains, placer une armature métallique puis injecter du béton, soit 11 panneaux de 62 à 82 cm de large.
Sur l’ensemble du site, les souterrains sont composés principalement d’alluvions, assez meubles, ce qui constitue une difficulté supplémentaire.
Il s’agit de l’ouvrage le plus « simple » : il a été réalisé en un mois à la fin 2010.

 

Pont cadre Travaux du pont cadre sous l'avenue des frères Lumières.Le pont cadre de l'avenue des frères Lumières

Comme son nom l’indique il s’agit d’un cadre qui permet de passer sous la voirie. Il s’étend sur 20 mètres environ sous l’avenue des frères Lumières et est prolongé par un autre ouvrage de 15 mètres.

Pour ne pas trop pénaliser la circulation automobile, le SYTRAL a travaillé par « demi-chaussée », d’abord au sud puis au nord de l’ouvrage.

Le principe de construction en 4 phases :

1 : Insérer un rideau de pieux de 82 cm de diamètre pour 10 mètres de long
2 : Couler la dalle
3 : Terrasser
4 : Poser le radier et habiller les pieux

 

Mur de soutènement Mur de soutènementLe mur de soutènement de la Manufacture des Tabacs

Cette ancienne usine de tabacs a été construite vers 1912 sur l’ancien site militaire dit « la lunette des hirondelles »(ouvrage fortifié de 1830 – 1849).
La guerre de 14-18 arrêta le chantier, qui reprit vers 1920 et la « Manu » fut exploitée de 1932 à 1987.
Elle a produit jusqu’à 30 millions de cigarettes par jour avec près de 400 salariés !

Du côté de la voie ferrée, les bâtiments étaient prolongés par une terrasse au niveau des sous-sols.
Le quai était destiné au chargement et déchargement du tabac et protégé des intempéries par une marquise.
Le mur de soutènement que le SYTRAL a construit sur toute la longueur (175 mètres) soutient les façades car les fondations de la Manufacture des Tabacs sont peu profondes.

Le principe de construction en 3 phases :


1 : Le retrait de la marquise
2 : La paroi berlinoise : béton et profilé métallique.
3 : Terrasser et on projetter du béton.

 

Maison du directeur Travaux de passage du tram T4 sous la maison du directeur.La maison du Directeur de la Manufacture des Tabacs

Il s’agit d’un ouvrage très particulier puisqu’il date des années 1915-1920. Lors de sa construction, chaque coin de l'immense bâtiment de la Manufacture des Tabacs fut orné d'un pavillon de logement du plus bel effet dans le style art-déco. Le bureau du directeur était dans le pavillon nord-est (actuel emplacement du Mac Donald’s) et ses appartements dans le pavillon nord-ouest alors que l’ingénieur technique logeait a l’est.
La maison du directeur était le dernier pavillon conservé. Les habitants et élus souhaitaient légitimement le préserver.

C’est pourquoi le SYTRAL a opté pour un passage du tramway sous la maison !

Ce « chantier » unique a consisté à transférer les fondations de la maison sur le cadre du tramway. Le tram passera en partie dans les sous-sols et les anciennes fondations de la maison.

Le principe de construction en 11 phases :

1 : Démolition de la dalle du RDC à l’issue de la dépose des éléments patrimoniaux.
2 : Réalisation du rideau de colonnes de jet-grouting pour effectuer un soutènement dans la cour Est.
3 : Réalisation des 80 micro-pieux constituant la future fondation de la maison.
4 : Réalisation des poutres longitudinales qui vont porter à terme la maison sur ses nouvelles fondations.
5 : Réalisation du cadre moisant qui permet de prendre en étau les murs de la maison afin de transférer à terme les charges de la maison sur ses nouvelles fondations.
6 : Réalisation du vérinage pour transférer les charges des fondations actuelles de la maison sur ses nouvelles fondations que constitue le cadre du tramway et reconstitution de la dalle du RDC.
7 : Premier creusement sous la maison avec la démolition des anciennes fondations.
8 : Première passe de réalisation des piédroits et cloutage du piédroit Est au travers du rideau de colonnes de jet-grouting.
9 : Deuxième creusement sous la maison pour atteindre le niveau de réalisation du radier.
10 : Deuxième passe de réalisation des piédroits et réalisation du radier.
11 : Equipement ferroviaire du tunnel.

 

 

Vidéos

Avril 2012 : visites chantier T4 (1:55)
Avril 2012 : visites chantier T4 (1:55)
Voir la vidéo >

La ligne T5

Présentation

Le T5 à Eurexpo Le T5 à EurexpoPetite dernière du réseau, la ligne T5 relie Grange Blanche à Eurexpo, en passant par le centre ville de Bron et le Parc d'activités du Chêne. Inauguré le 17 novembre 2012, 5 000 voyageurs quotidiens sont attendus en exploitation partielle (Grange Blanche > Parc du Chêne) et 10 000 en exploitation totale (Grange Blanche > Eurexpo).

 Le long de ces 3,8 km de voie nouvelle, 4 stations ont été créées : De Tassigny - Curial, Lycée Jean-Paul Sartre, Parc du Chêne et Eurexpo, dont la desserte est assurée lors des grands événement du site. Le reste du temps, T5 fonctionne uniquement sur sa partie urbaine faisant de la station Parc du Chêne le terminus partiel de la ligne.

Les objectifs de la nouvelle ligne

  • Dynamiser l'agglomération
  • Faciliter l'accès à Eurexpo
  • Développer l'attractivité de la commune de Bron



Vidéos Voir la vidéo en plein écran

Inauguration de T5

Les nouvelles stations

Le T5 à la station Eurexpo Le T5 à la station EurexpoLa ligne T5 comprend 11 stations dont 4 nouvelles, entre l’avenue de Lattre de Tassigny et le terminus à Eurexpo.
Elles reprennent les principes d’aménagement des stations existantes du réseau TCL, tout en tenant compte de l’environnement et des paysages traversés.

Chaque station est équipée de deux abris par quai : un abri voyageur doté des sièges en bois posés sur murets et adossés aux vitrages d’arrière de quai, ainsi qu’un module technique qui accueille la billettique (distributeur de titres), le SIDV (Système d’Information Dynamique des Voyageurs), une caméra ainsi que les panneaux d’information de la ligne.Station De Tassigny Curial Station De Tassigny Curial

Comme pour les autres projets de prolongement de lignes initiés par le SYTRAL depuis 2005, les quais, d’une longueur de 40,5m, sont conçus pour pouvoir accueillir, à terme, des rames longues.

Aussi les 4 nouvelles stations sont accessibles aux PMR (personnes à mobilité réduite). Des LED sont par ailleurs insérées sur l’avant du quai afin de marquer les portes. L’entrée accessible aux PMR est matérialisée par des pavés.

Chiffres Clés

4

nouvelles stations

7 KM

de voie jusqu'à Eurexpo

18 min

de trajet entre Grange Blanche et Eurexpo

Brève histoire du tramway à Lyon

L’OTL, la compagnie des Omnibus et Tramway de Lyon est créée en 1878

En 10 ans, un réseau ferré à 10 lignes est construit sur 44 km, nécessitant l’assistance de 1 000 chevaux. La première ligne est installée le long des rives de Saône pour concurrencer les bateaux mouches.
L’électrification, qui débute en 1894, est achevée par l’OTL en 1900 (et en 1914 pour la périphérie).
En 1910, Le tramway est à son apogée avec un service de qualité et une fréquentation élevée. En 1927, l’OTL présente un considérable réseau de 386 km de voies avec 33 lignes dont la moitié irrigue la périphérie. 140 millions de voyageurs sont transportés cette année-là.

1941 : création du Syndicat des transports en Commun de la Région Lyonnaise

La Ville de Lyon et le Département du Rhône, devenus en 1941 propriétaires du réseau, le placent sous l’autorité d’un Syndicat des Transport en Commun de la Région Lyonnaise (STCRL) qui en confie l’exploitation à l’OTL.
Après la seconde guerre mondiale, le réseau tramway, endommagé, est toujours très fréquenté mais, dans les années 1950, les lignes disparaissent au profit des bus. Lyon devient alors la capitale du trolleybus avec 21 lignes.
Le dernier tramway urbain, Perrache-Parc de la Tête d’Or, disparaît en 1956, après 73 ans de service.
(source : F. Laisney. L’atlas des tramways 2011)

Petite chronologie

1880 : les tramways à chevaux

1888 : les tramways à vapeur

1843 : les tramways électriques

1900 - 1947 : difficultés et guerres

1947 - 1957 : le déclin

1996 : la rennaissance avec le PDU