Menu

Sytral

Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise

Top

Bilan global

Bilan global

Dans le cadre d’un dispositif partenarial (associant le Grand Lyon, l’Etat, la Région, le département du Rhône, la ville de Lyon), le SYTRAL a réalisé en 2014 l’Evaluation globale du PDU. 95 % des actions prévues dans ce PDU sont aujourd’hui mises en œuvre ou en préparation

Atteints !
les objectifs de répartition modale

Les objectifs du PDU ont été largement atteints. Les objectifs du PDU ont été largement atteints.

Les transports collectifs inscrits au cœur du PDU !

>>> Avec le développement du réseau TCL, on enregistre une hausse de 5,9 % des voyages chaque année en moyenne sur la période 2009-2012.

Grâce au protocole REAL (réseau express de l’aire métropolitaine lyonnaise) signé en 2005, de nombreuses actions ont été lancées :

  • optimisation du réseau TER,
  • optimisation de la cohérence entre réseaux de transports publics (cadencement, fiabilisation des horaires TER)
  • amélioration de l’intermodalité,
  • création et réaménagement de gares,
  • achat de matériel TER,
  • nouvelle tarification intermodale…

>>> Cette dynamique se traduit par une augmentation de la fréquentation du TER de 30 % entre 2005 et 2008.

Le tramway Rhônexpress et la réorganisation de l'offre interurbaine de Cars du Rhône a permis d'améliorer la complémentarité avec les réseaux TER et TCL, selon les principes du protocole REAL.

La  place de la voiture :
les efforts pour limiter son impact 

Des actions emblématiques ont été menées pour réduire la vitesse et réduire le trafic sur certains axes. Les résultats sont visibles depuis dix ans : baisse du trafic dans l’hypercentre et aux portes de Lyon, stagnation en première couronne, ralentissement de l’augmentation à l’extérieur de l’agglomération.

 Des actions sont prises :

  • accroissement des zones de stationnement payant,
  • renfort des contrôles,
  • réglementation du stationnement pour mieux différencier les usages.

Les politiques de stationnement s’inscrivent de plus en plus dans des dynamiques multimodales, avec des places dédiées aux deux-roues et aux véhicules d’autopartage.

Des modes de déplacements très divers
pris en compte ! 

  • Déploiement d’un réseau « armature » vélo de 550 km par la Mtéropole au 1er juillet 2014 (225 en 2001).
  • L’offre de stationnement pour les vélos s’est renforcée avec 8 600 arceaux vélo sur le domaine public, des emplacements dédiés dans les gares TER, 600 places en P+R …

Le partage de l’espace public entre les modes est un thème majeur du PDU, il s’est concrétisé par :

  • des aménagements de proximité au profit des modes actifs (marche à pied et vélo),
  • la mise en zone 30 de la Presqu’Île de Lyon
  • un accroissement de l’espace accordé aux piétons,
  • l’élaboration d’un Plan Piéton par la Métropole…

Le développement de l’intermodalité est au cœur d’actions menées par différents partenaires :

  • billettique et tarification intermodale,
  • développement du site Multitud.org,
  • aménagement de pôles d’échanges multimodaux,
  • augmentation de l’offre en P+R urbains et aménagement de P+R TER.

La sécurité des déplacements était également un thème fort du PDU.
>>> L’objectif de réduire de 50 % le nombre de tués sur les routes de l’agglomération a été atteint. Les actions menées pour agir sur les comportements ont porté leurs fruits, avec une baisse des accidents de 20 %.

Le changement de comportements :
de nombreuses actions prises ! 

Par le biais de son site internet, de campagnes de communications ciblées ou de démarches comme la charte clients, le SYTRAL s’est impliqué dans l’accompagnement des changements de comportement. De même que la Métropole, avec son dispositif de communication chantier, le site OnlyMoov, les projets Optimod’Lyon et Opticities pour tester de nouveaux services à la mobilité.

Les plans de déplacements d’entreprise, interentreprises ou d’administration (PDE/PDIE/PDA) :
constituent des initiatives emblématiques en matière de gestion de la mobilité. En 2014, 400 sociétés avaient engagé un plan de déplacements.

D’autres publics ont été l’objet de démarches spécifiques : la plateforme mobilité-emploi-insertion coordonne différents services pour améliorer l’accès à l’emploi de personnes en insertion résidant en périphérie. Les scolaires bénéficient de plans de déplacements d’établissements. Dans ce cadre ont été développés les Pédibus, animés par des associations soutenues par le Grand Lyon (près de 1 000 enfants concernés)

Le transport des marchandises :
une nouvelle dynamique

La logistique urbaine est une thématique importante au vu de trafic qu’elle représente et de ses impacts sur la voie publique. Elle est inscrite dans une réflexion partenariale avec une instance de dialogue entre sphères publique et privée pilotée par le Grand Lyon.

Cette approche a permis d’aboutir à des projets concrets : création d’un ELU (Espace logistique urbain) aux Cordeliers incluant les livraisons des derniers kilomètres en voiture électrique, instauration du disque livraison 30 minutes, expérimentation de livraisons nocturnes…

 

La grande logistique s’inscrit quant à elle dans une approche multimodale, avec des résultats encourageants : + 40 % de trafic entre 2010 et 2013 pour la plateforme de Vénissieux Saint-Priest, utilisation du Rhône et de la Saône pour le transport de matériaux et de déchets de chantier…

Des évolutions globales encourageantes pour la qualité de vie

Des améliorations significatives ont été apportées à la desserte des quartiers prioritaires, en lien avec les projets de rénovation urbaine.

  • la tarification sociale a été étendue en 2005 aux bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle complémentaire (45 000 abonnés par mois en 2012).
  • Les indicateurs de qualité de l’air marquent une tendance à l’amélioration globale depuis 2004. Seule la concentration en ozone ayant stagné. Mais les normes ne sont toujours pas respectées pour trois polluants : dioxyde d’azote (NO2), particules fines (PM10) et ozone (O3).
  • Les émissions de gaz à effet de serre dues aux déplacements motorisés ont diminué de 10% depuis 2005.

Les mises en service de nouvelles lignes, les aménagements de nouveaux équipements, la rationalisation de la place dévolue à l’automobile… ont contribué à la valorisation de l’espace urbain, voire à son embellissement. Elles participent ainsi au rayonnement de l’agglomération et à sa vitalité économique.

Publications

Délibération- évaluation du PDU 2015

Délibération- évaluation du PDU 2015
Lire >

Chiffres clefs

17%

de déplacement en transport en commun

 

- 5%

de déplacement en voiture depuis 1995

 

Sytral

Sytral

Syndicat mixte des Transports pour le
Rhône et l'Agglomération Lyonnaise

21 boulevard Vivier Merle - CS 63815
69487 Lyon cedex 03

Tél : 04 72 84 58 00

Suivez-nous sur les réseaux sociaux,
c'est un réseau de plus !