Menu

Sytral

Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise

Top

La concertation publique

Le projet T6 Nord a fait l’objet d’une concertation préalable du 2 mai au 14 juin 2019 pour permettre au public de dialoguer avec le SYTRAL et ses partenaires, d’échanger sur les études en cours, de s’informer et de s’exprimer. Suite aux études de faisabilité et à la concertation préalable de 2019, le nouvel exécutif du SYTRAL a souhaité élargir le faisceau des études. La poursuite des études a permis de préciser le tracé « historique » et d’élargir le périmètre avec un tracé Nord-Est, ouvrant ainsi une nouvelle étape de réflexion.

 

La concertation publique s'est déroulée du 15 mars au 12 avril 2021, et a permis de recueillir plus de 3600 contributions

A cette occasion, des rendez-vous, des ateliers, des rencontres ont été organisés et une plateforme participative a permis d'informer le public sur le projet dans son ensemble et de reccuiellir les avis et questions.

 Le 14 juin 2021, les élus du SYTRAL ont approuvé le bilan de la concertation et le tracé définitif.

Bilan de la concertation

Une opportunité confirmée

Plus de 650 personnes ont participé en ligne et échangé avec les équipes mobilisées sur le terrain. Au total, plus de 3600 contributions ont été recueillies sur la plateforme en ligne, dans les registres ou via les questionnaires
La forte mobilisation et les nombreux avis exprimés par les habitants lors de la phase de concertation sont venus confirmer l’attractivité et l’opportunité du prolongement de la ligne T6.

La ligne T6 prolongée représente un réel intérêt car une fois réalisée dans son intégralité, elle permettrait de créer une ligne de tramway en rocade Sud-Nord reliant Gerland à la Doua sans repasser par l’hyper centre et desservirait également 4 des plus importants pôles économiques et urbains de l’agglomération

  • Hôpitaux Est
  • La place Grandclément
  • Le quartier des Gratte-Ciel
  • Le campus LyonTech La Doua- INSA

Elle offrirait par ailleurs une très bonne connexion avec les lignes fortes du réseau existant (métros A, B et D, tramways T1, T3, T4, T5, Rhônexpress ainsi que la ligne C3) et futur (T9 et ligne de bus à haut niveau de service Centre-Est). Près de 55 000 voyages/jour sont ainsi attendus sur l’ensemble de la ligne T6

1 tronçon commun et 2 tracés soumis à concertation

  • Tronçon commun :De la station Hôpitaux Est - Pinel à la rue Anatole France à Villeurbanne
  • Le tracé historique « rouge», issu de la première concertation en 2019, retravaillé sous l’angle d’une insertion optimale et de dessertes efficaces
  • Le tracé « vert »,desservant le secteur Nord-Est de Villeurbanne

Un tronçon commun qui crée l’adhésion

Le tronçon commun soumis à la concertation relie la station Hôpitaux Est – Pinel, actuel terminus de la ligne T6, à la rue Anatole France, empruntant des quartiers en transformation :

  •  le chemin du Vinatier,
  •  la route de Genas, l’avenue du général Leclerc et la place Grandclément, la rue Jean-Jaurès,
  •  la rue Florian et la rue Verlaine, plein Nord, en direction du centre de Villeurbanne, jusqu’au Sud du secteur Gratte-Ciel.

Il ressort de la concertation que cet axe permettra de décongestionner une partie de la route de Genas saturée par le trafic automobile, de mieux desservir les quartiers de Montchat et de Ferrandières Maisons-Neuves et d’accompagner le réaménagement de la place Grandclément. Les participants soulignent également l’opportunité d’être connectés plus rapidement au groupement hospitalier.

Une préférence pour le tracé rouge

Ce tracé permet de relier les Hôpitaux-Est à la Doua en 20 minutes en traversant la ZAC Gratte-Ciel (via la future esplanade Agnès Varda), la rue Billon, l’avenue Salengro (après traversée de l’emprise ACI), le secteur Spréafico, l’avenue Gaston Berger.

Parmi les avis exprimés, c'est ce tracé rouge qui a été est le plus plébiscité, mettant en exergue:

  • l’accompagnement du développement économique sur l’ensemble de l’axe nord-sud avec la desserte du centre-ville de Villeurbanne et de ses équipements, ainsi quel’accompagnement de secteurs en plein développement urbain tels que la ZAC des Gratte-Ciel et le secteur ACI-Spreafico au nord (Villeurbanne) et la ZAC Grand-Clément (Villeurbanne) et le projet urbain Genêts-Lacoutre (Bron) au sud.
  • l’amélioration du cadre de vie, avec un meilleur partage de la voirie avec les modes actifs, une plus grande intégration du vélo et de la marche à pied aux abords, et un vrai potentiel de végétalisation.

Un tracé vert plus contraint

Ce tracé emprunte la rue Anatole France pour desservir les quartiers résidentiels à l’Est du tracé historique avant de s’étirer au Nord via :
l’axe des rues commandant l’Herminier - Bienvenus – Château-Gaillard, la rue Jean-Baptiste Clément, l’avenue Jean Capelle, vers l’Ouest, sur l’infrastructure commune des lignes de tramway T1 et T4 et de la future ligne T9.

Parmi les avis exprimés, les points forts en faveur de ce tracé :

  •  une meilleure desserte du Nord-Est de Villeurbanne et du campus : secteur en densification et résidences étudiantes sur le campus de la Doua,
  • un tracé plus rectiligne qui favoriserait la vitesse du tramway.

Mais le tracé vert est plus contraint en termes d’insertion et rend complexe le partage de la voirie entre les différents usages (tramway, voiture, cycles) et l’aménagement paysager aux abords de la ligne. Il nécessiterait également des déviations de réseaux plus conséquentes sur le linéaire concerné et sur l’emprise travaux. Par ailleurs, ce tracé pourrait avoir un impact quant à l’exploitabilité de T6, T1/T4 et de la future ligne T9 sur le tronc commun Nord. Enfin, son coût global d’aménagement serait plus élevé de 7,5 millions d’euros.

La forte mobilisation des habitants a permis de confirmer l’opportunité du projet et de déterminer le tracé optimal. Le tracé le plus plébiscité par les habitants est le tracé rouge. Le SYTRAL, en recroisant également avec les études techniques, a retenu ce choix, qui a été validé le 14 juin lors du comité syndical.
Le choix du tracé définitif ouvre ainsi une nouvelle phase d’études et permet d’affiner le projet via un dispositif de concertation continue dans l’objectif d’aboutir à un projet consolidé et adapté au territoire.
Dès l’automne 2021, des ateliers seront organisés autour de plusieurs sujets :

  •  L’implantation des stations entre Grandclément et la Doua,
  •  L’aménagement aux abords et dans les stations,
  •  L’aménagement des espaces publics et des espaces végétalisés par secteur,
  •  Le partage de la voirie,
  •  La réorganisation du réseau de surface,
  •  L’accompagnement du chantier en phase travaux.

Le SYTRAL s’engage par ailleurs à porter une attention particulière sur l’espace public, la circulation, le stationnement et l’environnement.


Le projet sera ensuite soumis à enquête publique mi-2022.


Le SYTRAL a également entendu le besoin de desserte à l’Est et mènera une étude complémentaire sur la réorganisation du réseau de surface, s’engageant à ce que des solutions de mobilité adaptées soient trouvées.

À lire aussi dans la même rubrique

Presse

Dossier de presse T6 Nord

Dossier de presse T6 Nord

Publications

Synoptique T6 Nord

Synoptique T6 Nord
Lire >
Dépliant sur le projet T6Nord

Dépliant sur le projet T6Nord
Lire >

Votre interlocutrice :

Pour toute question sur le projet, contactez :

Sandrine Besson

Chargée de relations riverains

T6N-Contact@sytral.fr

Sytral

Sytral

Syndicat mixte des Transports pour le
Rhône et l'Agglomération Lyonnaise

21 boulevard Vivier Merle - CS 63815
69487 Lyon cedex 03

Tél : 04 72 84 58 00

Suivez-nous sur les réseaux sociaux,
c'est un réseau de plus !