• Accueil
  • La mobilité de demain
  • Les enquêtes déplacements

Les enquêtes déplacements


Facebook Twitter Google+

Tous les 10 ans, cette enquête est menée pour mieux connaître les habitudes et besoins des déplacements des habitants.

Cette enquête recense les déplacements effectués par tous les membres d’un ménage âgés de plus de 5 ans.

Une photographie des déplacements réalisés par les habitants un jour moyen de semaine.

Quels objectifs ?

  • CONNAITRE les pratiques de déplacements et en mesurer les évolutions
  • ADAPTER la politique de transport en fonction de ces évolutions
  • MESURER les effets des politiques de transport qui ont été menées
  • INTERROGER la population sur ses attentes en matière de transport

Les enjeux :

Le T2 en service Le T2 en serviceDéfinir les politiques de déplacements de demain

La connaissance des déplacements et l'opinion des habitants de l'agglomération sur leurs transports est indispensable pour adapter les réseaux aux nouveaux besoins.

 


Bus C24 Bus C24Améliorer les déplacements entre l'agglomération et son bassin de vie

  • Répondre aux besoins identifiés de déplacements des habitants,
  • Organiser des transports adaptés à l'échelle des bassins de vie dans le cadre de nombreux projets partenariaux en cours (Réseau Express de l'Agglomération Lyonnaise, tarifications intermodales, politique de parcs relais et de parking en gares...).



Bus hybride Bus hybrideRépondre aux enjeux environnementaux

A travers le PDU et l'Agenda 21 du Grand Lyon, les collectivités se sont engagées à développer une mobilité durable, qui limite les consommations d'énergie et prend mieux en compte la protection de l'environnement.

Les données issues de l'EMD sont utilisées, par exemple, en partenariat avec l'ADEME, pour réaliser le Diagnostic Energie Environnement des Déplacements (DEED) dans l'agglomération afin de connaître la consommation énergétique et la pollution liée à chaque mode de déplacements.


Répondre aux besoins de la planification des SCoT

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) de l'agglomération lyonnaise et les SCoT périphériques utilisent ces enquêtes pour leur élaboration.  

 

Connaître les déplacements est une condition fondamentale au bon fonctionnement des territoires.


Facebook Twitter Google+

Facebook Twitter Google+

Enquête Déplacements de l'aire métropolitaine lyonnaise 2014-2015

 

Le SYTRAL a piloté avec 14 partenaires une vaste enquête sur les déplacements en 2015.
Tous les 10 ans, cette enquête est menée pour mieux connaître les habitudes et besoins des déplacements des habitants.
>>> La dernière enquête date de 2006

Quels sont les objectifs ?

  • Connaître les pratiques de déplacements et en mesurer les évolutions
  • Améliorer les infrastructures et services de transport
  • Actualiser les bases de données

La méthodologie :

La phase de collecte de l'enquête 2014/2015 s'est déroulée du 7 octobre 2014 jusqu'au 11 avril 2015.
Durant cette période, 27 000 personnes ont été questionnées sur leurs modes de dépalements : soit en face à face soit par téléphone.

Depuis le 11 avril 2015, les résultats de cette grand enquête ont été analysés. Les 27 000 questionnaires de l'enquête ont été traités et orgaisés en vue de leur restitution.

Le territoire :

C'est le territoire de l’agglomération lyonnaise élargi à son bassin de vie. Ce grand territoire est appelé l'Aire métropolitaine lyonnaise.569 communes réparties dans trois départements (Rhône, Ain, Isère).

Les 15 partenaires de l'enquête

15 partenaires de l'enquête :

Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération Lyonnaise

 

Etat

logo grand lyon 

Métropole de Lyon

 

Région Rhône Alpes

 

Conseil Départemental du Rhône

 

Conseil Départemental
de l'Isère

 

Communauté d'Agglomération de Vienne

 
Conseil Départemental de l'Ain

 

Communauté d'Agglomération
Porte de l'Isère

 
Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon

 

Syndicat mixte d'études et de programmation de l'agglomération lyonnaise

 

Syndicat de l'Ouest Lyonnais

 

Syndicat Mixte Rives du Rhône

 


Syndicat mixte Bugey-Côtière-Plaine de l'Ain

 

Syndicat Mixte du Beaujolais

Une enquête certifiée !

Cette enquête s'appuie sur le principe méthodologique des enquêtes "standard CERTU" (Centre d'Etudes sur les réseaux, les transports publics, l'urbanisme et les constructions publiques, service technique du Ministère en charge des transports publics).

Cette enquête fait l'objet d'une déclaration auprès de la Commission "Loi Informatique et Libertés" (CNIL). 

Les assistants à Maîtrise d'ouvrage du SYTRAL :

  • Le CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), ex CETE.
  • L'agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise.
  • Alyce-Sofreco est le bureau d’études en charge de la préparation terrain et de la réalisation de l’enquête auprès des habitants.

Cette enquête recense les déplacements effectués par tous les membres d’un ménage âgés de plus de 5 ans.
C’est une photographie des déplacements réalisés par les habitants un jour moyen de semaine.

Publications

Enquête déplacements: résultats sur l'aire métropolitaine lyonnaise

Enquête déplacements: résultats sur l'aire métropolitaine lyonnaise
Lire >
Enquête déplacements: premiers résultats sur la métropole

Enquête déplacements: premiers résultats sur la métropole
Lire >

Facebook Twitter Google+

Les résultats sur Lyon - Villeurbanne

Combien y-a-t-il d'habitants sur ce territoire ?

 

Comment se déplacent-ils ?

  • L’usage de la voiture est passé de 35 % en 2006 à 26 % en 2015.
  • Dans le même temps la part des transports en commun a progressé de 20 % (2006) à 25% (2015).

    >>> Ainsi, dans le centre de l’agglomération (Lyon et Villeurbanne) la part de la voiture et des transports en commun sont désormais semblables : une performance !

 

Publications

Chiffres clés des résultats EDGT Lyon Villeurbanne

Chiffres clés des résultats EDGT Lyon Villeurbanne
Lire >

Facebook Twitter Google+

Les résultats sur l'agglomération lyonnaise

Combien y a-t-il d'habitants sur la Métropole de Lyon ?

 

15 janv. / Les premiers résultats de l'enquête sur la métropole de Lyon

Enquête déplacements : premiers résultats pour la métropole !

Comment se déplacent-ils ?

Les résultats concernant la métropole lyonnaise confirment une nouvelle baisse de l’usage de la voiture au profit des transports en commun. Ils confortent la politique volontariste menée depuis une vingtaine d’années.

  • L’usage de la voiture est passé de 52 % en 1995 à 48 % en 2006 et enfin à 42 % en 2015.
  • Dans le même temps la part des transports en commun a progressé de 13 % (1995) à 15 % (2006) et jusqu’à 19 % (2015).

 

Publications

Chiffres clés des résultats EDGT Métropole

Chiffres clés des résultats EDGT Métropole
Lire >

Publications

Enquête déplacements: pratiques de déplacements sur les bassins de vie du Scot de l'agglomération lyonnaise

Enquête déplacements: pratiques de déplacements sur les bassins de vie du Scot de l'agglomération lyonnaise
Lire >
Enquête déplacements: premiers résultats sur la métropole

Enquête déplacements: premiers résultats sur la métropole
Lire >

Facebook Twitter Google+

Les résultats sur l'aire métropolitaine lyonnaise

Combien y-a-t-il d'habitants sur ce territoire ?

Comment se déplacent-ils ?

  • L’usage de la voiture est passé de 58 % en 2006 à 53 % en 2015.
  • Dans le même temps, la part des transports en commun a progressé de 11 % (2006) et à 13% (2015).

 

L’enquête ménages déplacements 2015 de l’aire métropolitaine lyonnaise

  La publication des principaux résultats (PDF en colonne de droite), offre une « photographie » des différentes modalités
   de déplacements et des opinions relatives aux transports sur un territoire de 569 communes et trois départements :
   Ain, Isère, Rhône.

   Sur ce périmètre regroupant plus de 2 millions d’habitants, 16 400 ménages ont en effet été enquêtés et
   28 200 personnes interrogées.

  De nouveaux résultats 

   Cette plaquette est complétée par six cahiers territoriaux pour les grands territoires/bassins de vie du périmètre.

   Ils détaillent les évolutions enregistrées depuis les précédentes enquêtes : 

   Agglomération lyonnaise

Secteur Ouest Rhône

 

Secteur Viennois

 

Secteur Ain

 

Secteur Beaujolais

 

Secteur Nord-Isère

Publications

Chiffres clés des résultats EDGT sur l'aire métropolitaine lyonnaise

Chiffres clés des résultats EDGT sur l'aire métropolitaine lyonnaise
Lire >

Publications

Enquêtes Déplacement 2015

Enquêtes Déplacement 2015
Lire >

Facebook Twitter Google+


Facebook Twitter Google+

Présentation

Quel territoire ?

L'enquête ménages déplacements (EMD) a été réalisée à l’échelle de l’aire métropolitaine lyonnaise : soit 460 communes réparties dans trois départements (hors bassin stéphanois).
Le territoire enquêté s'etend donc bien au-dela de l'agglomération lyonnaise.

Lé périmètre de l'EMD en 2006

Quels partenaires ?

L'EMD est réalisée par plusieurs acteurs engagés dans les politiques de déplacements sous l’égide du SYTRAL

Publications

EMD - Enseignement principaux pour l'Aire métropolitaine lyonnaise

EMD - Enseignement principaux pour l'Aire métropolitaine lyonnaise
Lire >

Facebook Twitter Google+

Résultats en 2006 :

Un habitant de l’aire métropolitaine lyonnaise consacre en moyenne 68 minutes par jour à ses déplacements (70 pour les habitants du Grand Lyon, 65 pour les autres), pour effectuer en moyenne 21 km (16 km pour les habitants du Grand Lyon, 28 km pour les autres).

Les habitants des villes centres, et de l’agglomération lyonnaise en particulier, parcourent les distances les plus courtes et, contrairement aux autres, ils effectuent une part importante de leurs déplacements à pied.

La politique de transports porte ses fruits

Les premiers résultats de l’EMD concernant le territoire du Grand Lyon ont mis en évidence que la politique de transports initiée par le PDU portait ses fruits.


Parc relais de Vaise Parc relais de VaiseLes habitants du Grand Lyon se servent moins de leur voiture.

En 2006, un habitant du Grand Lyon fait quotidiennement 15 % de déplacements de moins en voiture qu’en 1995.

Après des décennies de croissance continue, cette baisse de la mobilité en voiture est une première en France.

 

Fréquentation du métro Fréquentation du métroIls utilisent de plus en plus les transports collectifs urbains.

Parallèlement, l’utilisation des transports en commun par habitant connaît une progression de 9 % sur l’ensemble du Grand Lyon et de 15 % sur le secteur central, Lyon et Villeurbanne.

Cette progression de la mobilité en transports collectifs urbains conforte la place de l’agglomération lyonnaise en tête des métropoles françaises pour l’utilisation des transports publics.

Principaux enseignements :

Les objectifs de 1997 sont largement atteints

L’ambition affichée par le PDU de 1997 était “un renversement de tendance dans la répartition des déplacements entre les différents modes”. Elle a été largement réalisée sur l’ensemble du Grand Lyon, territoire concerné par la mise en place de la politique de déplacements définie par les collectivités.
La baisse importante de l’usage de la voiture se traduit par une part de 47, 4 % des déplacements en 2006. Les objectifs du PDU étaient de 51 %.

Répartition modale des déplacements des habitants du Grand Lyon en %
L’objectif de part de marché pour les transports en commun, fixé à 15,4 % par le PDU, a été dépassé en atteignant 16,8 %

Comment se déplacent les habitants ?

Un habitant de l'agglomération lyonnaise consacre, en moyenne, 70 minutes par jour à ses déplacements et effectue 16 km. Les habitants de Lyon et Villeurbanne parcourent les distances les plus courtes, avec 14 km contre 18 pour ceux du reste du Grand Lyon ou 27 pour les autres.


L'équipement automobile des habitants est aujourd'hui très développé, mais avec de grandes disparités suivant les territoires.

Pourquoi et comment se deplacent-ils?

33 % des déplacements sont liés au travail ou aux études25 % sont des déplacements pour des achats ou des services12 % pour accompagner ou aller chercher quelqu’un.
C’est pour aller au travail que les habitants parcourent les distances les plus longues, qu’ils utilisent le plus la voiture (71 % en moyenne,62 % pour ceux du Grand Lyon et 85 % pour les autres), et s’en servent le plus en « solo ».
A l’inverse, les élèves et les collégiens sont ceux qui se déplacent le plus à pied.

Publications

EMD - Enseignements principaux pour l'agglomération lyonnaise

EMD - Enseignements principaux pour l'agglomération lyonnaise
Lire >
EMD - Enseignement principaux pour l'Aire métropolitaine lyonnaise

EMD - Enseignement principaux pour l'Aire métropolitaine lyonnaise
Lire >
EMD - Enseignements principaux pour le SCOT de l'agglomération lyonnaise

EMD - Enseignements principaux pour le SCOT de l'agglomération lyonnaise
Lire >

En chiffres

Pour l'agglomération lyonnaise :

4,2 millions

de déplacements quotidiens

 

1,4 million

à pied

 
2,2 millions

en voiture

 

650 000

en transport collectif

En chiffres :

Pour l'aire métropolitaine :


7 millions

de déplacements quotidiens

 

1,9 million

à pied

 


4 millions

en voiture

 

800 000

en transport collectif