Menu

Sytral

Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise

Top

Vos avis

Vos avis pendant la concertation du 2 mai au 14 juin 2019

Vos avis

20 résultats sur 690 - Page 3/35
[1][2]3[4][5][6][7][8][Dernière]

Avis déposé par ORSIER Jacques

Le 14 juin

Suite les réunions pour le T6 avec Monsieur BRET et Madame BOUZERDA au CCVA et à LYON, bien que villeurbannais je pense que pour un projet de cette envergure il faudrait penser Métropole et je pense sincèrement que donner priorité à un grand contournement en prolongement depuis le T1 Einstein vers Les Buers, St Jean, Mairie Vaulx en Velin et bouclage à la Soie où on rabattrait le T6, cela serait se placer au niveau des vrais enjeux d’investissements des transports lourds mais c'est aussi penser à Villeurbanne en désenclavant des quartiers délaissés, en réduisant les entrées voitures et en soulageant le C3 qui a un parcours trop long, de tortillard héritier qu'il est du 3 existant déjà au 19ème siècle. Rabattre le T6 à la Soie relierait tous les pôles de santé et ce terminus est un point de convergence vers Meyzieu, l'aéroport et à 10 minutes en métro des Charpennes pour la direction Insa.
Les idées partant dans tous les sens actuellement, on peut de plus en plus être inquiet sur l'emploi judicieux de l'agent du contribuable. Je ne comprends pas l'idée saluée par Gérard Collomb et David Kimelfeld de relier directement en métro Bellecour à Part-Dieu (quel budget!) quand on va acheter des voitures métro permettant d'allonger les rames et que depuis Bellecour il suffit déjà de changer à Saxe Gambetta. Les lyonnais du 5ème n'ont-ils jamais été à Paris où on y change de direction à certaines stations!? Chez nous il ne faudrait pas que les villes-centres tirent la couverture à elles et à Villeurbanne pensons aussi à la banlieue Est dont nous devrions être solidaires.
Le projet du T6 passant par les Gratte-ciel présente un parcours de tortillard qui ne correspond pas à un transport lourd comme un tram et contraste d’ailleurs avec son tracé lyonnais. Si ce projet devait rester villeurbannais je préfère un tracé par la rue des Bienvenus et même nettement plus à l’Est en allant depuis les Hôpitaux jusqu’à la rue Léon Blum, puis la place Grandclément, les rues du 1ER Mars, Flachet, Château Gaillard et J.B.Clément. IL y a des alignements et des arbres à supprimer mais un tracé Nord-Sud à Villeurbanne ne correspond pas à la trame viaire de la ville et il n’est pas possible ni raisonnable d’y implanter un transport lourd sans accepter des efforts ?
Notas : les sites propres complets doubles sens bus, comme les rues et avenues piétonnes se révèlent particulièrement dangereux en ville certains jours et heures de moindre fréquentation comme rue Léon Blum. Exemple, dimanche 5 Mai vers 16h: une quinzaine de motos trial, scooters etc…parfois sur les roues arrière faisant un rodéo, une voiture complice complétant par des zigzags pour faire peur aux voitures venant de face dans une anarchie effrayante avec des petits enfants sur les trottoirs qui n'en sont plus puisque très bas désormais. Ce qui m'inquiète c'est que je passais par hasard et on me dit que c'est fréquent dans cette rue depuis les nouveaux aménagements! La nature a horreur du vide et dans certaines rues nous sommes nombreux à penser qu'il est bon de maintenir un mélange de fréquentations (rencontre: pétons, vélos 2 roues, voitures commerces). Il ne faut donc pas, à mon avis détruire l'ambiance conviviale de l'avenue Henri Barbusse. On y est tous attachés et quand Monsieur Bret dit avoir toujours défendu les Gratte-ciel, c'est bien pour cela que nous sommes très nombreux à ne pas comprendre le tracé proposé actuellement pour ce T6 ? Je regrette aussi beaucoup la disparition du marché de la place Grandclément un lieu populaire inscrit dans la tradition de la ville et de mon quartier.

Avis déposé par MURARD Jea,

Le 14 juin

L’association Déplacements Citoyens milite depuis 15 ans pour une grande ligne de rocade entre le pôle tertiaire et scientifique de Gerland, les Hôpitaux Est et le campus de La Doua, dont le principe figurait déjà dans le premier PDU de l’agglomération lyonnaise voté à la fin des années 90 sous le vocable “axe A7”.

Elle a organisé en novembre 2011 un premier débat sur ce thème avec le concours du maire du 8ème ardt et d’une élue villeurbannaise. L’objectif étant que cette grande ligne de rocade permette des correspondance avec la plupart des grandes lignes radiales de métro et de tram, reliant le centre ville et la périphérie et facilite ainsi les liaisons entre périphérie et périphérie sans passer par le centre ville (exemple : liaisons entre campus de Bron et campus de La Doua, ou entre les Hôpitaux Est et les Hôpitaux Sud)

Dans le cadre de la concertation publique organisée par le Sytral en février/mai 2015, elle a donné un avis favorable sur le tracé retenu pour le premier tronçon entre Gerland et les Hôpitaux Est ( tracé le plus à l’Est préféré à celui plus à l’Ouest passant par la place du Bachut et Grange Blanche qui avait été également présenté par le maître d’ouvrage).

Elle a organisé en mai 2017 un débat sur différents tracés possibles entre les Hôpitaux Est et le campus de La Doua, parmi lesquels, sans rentrer dans le détail, les hypothèses de franchissement du cours Emile Zola à hauteur de l’avenue Henri Barbusse, de la rue Verlaine, de la rue du docteur Rollet (dans l’axe de la rue des Bienvenus) et de la rue Flachet.

Elle a fait part au maire de Villeurbanne de ses réticences pour le tracé “Barbusse” et sa préférence pour les tracés les plus à l’Est.

Elle a enfin décidé en janvier 2019 d’une nouvelle date (le 23 mai) pour débattre à nouveau du sujet en limitant la discussion à deux seuls tracés :

- celui sur lequel le Sytral a travaillé en accord avec la mairie de Villeurbanne, qui passerait par l’avenue Henri Barbusse

- un second, plus à l’Est, partant plein Nord de la place de la Reconnaissance pour rejoindre l’INSA pratiquement sans virages, en passant notamment par les rues Antonin Perrin et des Bienvenus.

En avril 2019, le Sytral, maître d’ouvrage du projet, décidait de son côté une concertation publique du 2 mai au 14 juin sur laquelle nous reviendrons ci-dessous.

I - L'INTÉRET EN GÉNÉRAL DES CONCERTATIONS PUBLIQUES ET DES DÉBATS PUBLICS

Leur intérêt est incontestable pour porter un regard diversifié et critique sur les projets étudiés, quelle que soit leur forme : - débat public sur des grands projets organisés directement par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), tel celui en cours sur l’amélioration à long terme du Nœud Ferroviaire Lyonnais (budget minima de l’ordre de 3 milliard)

- débat public sur d’autres grands projets organisés par le maître d’ouvrage, mais avec avec des garants désignés par la CNDP, tel celui concernant la création d’une ligne de métro entre la gare d’Alaï et le centre ville (budget minima de l’ordre de 1 milliard)

- concertations publiques sur des projets ne nécessitant pas de saisir la CNDP; tel le projet sur T6, partie Nord, d’ampleur moins grande, organisée par le Sytral sans en référer à la CNDP (budget de l’ordre de 140 millions)

Selon l’expression de M. Ruysschaert, qui préside actuellement la commission particulière du débat public sur le Nœud Ferroviaire Lyonnais, les débats publics ont comme effet :

- pour le tiers des projets , d’entrainer leur abandon

- pour un autre tiers, de les modifier profondément

- pour le dernier tiers, de les retenir tels qu’ils sont présentés, avec seulement quelques aménagements secondaires

II - JUGEMENT SUR LA CONCERTATION SUR LE PROJET DE PROLONGEMENT DU TRAM T6 DES HÔPITAUX EST AU CAMPUS DE LA DOUA

A. POINTS FORTS

Outre la possibilité de s’exprimer pour chacun y compris sur le site du Sytral, le point fort essentiel a été l’organisation le 5 juin par le chef de projet du Sytral d’un grand après-midi de travail avec les équipes du Sytral, de la Métropole, de Kéolis et d’Egis Rail ouverte sur inscriptions.

Les participants, essentiellement des responsables d’associations, ont pu ainsi parcourir en car (plus de la marche à pied) quelques-uns des points chauds concernant deux hypothèses de tracé (la variante Centre passant par Barbusse, et la variante Est directissime passant par la rue des Bienvenus)

- Gare de Villeurbanne (variante centre) - Carrefour avenue Blanqui/ rue Jean Jaurès (variante Est)
- Secteur Verlaine/ Zola/Barbusse (variante Centre)
- Carrefour Lherminier/Av F de Pressensé (variante Est)
- Secteur Salengro/ACI/Billon (variante Centre)

Des échanges sans langue de bois ont ainsi pu se nouer sans minimiser les difficultés de chacune des variantes, avec la préoccupation commune des tous les participants de faire avancer le projet.

B. POINTS FAIBLES :

- Une seule réunion publique, celle du 9 mai, s’est déroulée dans le secteur concerné par le tracé (la deuxième était à La Part Dieu).

- Les deux réunions ont consacré trop de temps à des considérations assez générales sur le Sytral et sur l’éthique d’une concertation, ne laissant pas assez de temps au dialogue

- Elles n’ont porté, essentiellement , que sur le projet de tracé ayant la préférence du maire de Villeurbanne, sans en faire apparaître les très gros inconvénients (voir ci-dessous) tout en insistant sur les difficultés (réelles) d’insertion d’une double voie ferrée dans de nombreuses rues villeurbannaises.

Alors que, malgré les difficultés que sa construction engendrerait, une ligne empruntant le tracé “Bienvenus”, présenterait des atouts incontestables :

- en terme d’équilibre de la desserte du territoire entre le centre et l’est de Villeurbanne où se construisent de nouveaux immeubles

- en terme de rapidité et régularité de fonctionnement, critères essentiels pour un ligne métropolitaine reliant des pôles de l’importance des Hôpitaux Est et du campus de La Doua, et ne se limitant pas à la seule problématique de la commune de Villeurbanne.

III - INTERPRÉTATION DES AVIS FIGURANT SUR LE SITE DU SYTRAL

Comme cela est fréquemment le cas dans ce type de concertation, de nombreux avis portent sur des secteurs partiels du projet présenté :

- sous-variantes entre la place Kimmerling et la gare de Villeurbanne

- secteur de la route de Genas

- secteur Ferrandière-Maisons Neuves

- secteur Barbusse

- secteur Parc du Centre/rue Billon

- secteur Salengro

- secteur La Doua

Pour utiles que soient ces avis, ils ne portent pas sur la problématique de la ligne T6 dans son ensemble : de Gerland au campus de La Doua, via les Hôpitaux Est.

Concernant les avis des personnes qui se sont exprimées sur le secteur Barbusse, la quasi totalité y est hostile, ce qui corrobore un sondage sur le terrain effectué en 2016 ou 2017 par une association de Villeurbanne (AGORA)

Signalons aussi que la très grande majorité est favorable au principe même de cette grande ligne de rocade

IV - POURQUOI DIRE NON AU PASSAGE D’UN TRAM SUR L’AVENUE H. BARBUSSE ?

A. POUR LE RESPECT DU PAYSAGE ARCHITECTURAL, ORIGINAL ET PRESTIGIEUX; DE TOUT CE SECTEUR

L’avenue Henri Barbusse, avec ses 28m de large très arborés, traverse les Gratte-Ciel de Villeurbanne du nord au sud sur environ 300m entre la sculpture “Le Répit”, à proximité du cours Emile Zola, et le balcon de la Mairie qui domine l’avenue Aristide Briand, avec laquelle elle forme un T.

L’avenue Aristide Briand, qui va de la rue Verlaine à la rue Michel Servet, n’a que 90 m de long et 35 m de large. Elle n’est pas une véritable avenue où l’on circule, mais a le caractère d’une place dominée par le balcon de la Mairie.

Tout ce secteur inauguré en 1934 par Lazare Goujon représente un paysage architectural homogène, original et prestigieux, connu et apprécié nationalement et internationalement.

Le passage permanent de rames de 32 m de long dans cet espace relativement exigu, ne serait pas compatible avec le respect de ce lieu.

B. POUR LE RESPECT DE LA VIE CULTURELLE ET FESTIVE DE VILLEURBANNE

L’ensemble Barbusse/ Aristide Briand est au moins un jour sur quatre le lieu d’un grand nombre de manifestations ou d’événements villeurbannais :

- le marché aux plantes en avril

- l’exposition “Bien être dans ses baskets” et le forums “jobs recrutement” en mai

- le festival des Invites en juin pour lequel la circulation est fermée au moment où cet avis est rédigé

- l’opération “Vivez l’été” en juillet et août, où l’ensemble est rendu piétonnier

- la braderie des Gratte-ciel en septembre

- le festival “A consommer sur place ou à emporter” en octobre

- le marché de Noël en décembre

etc.

C’est aussi un endroit idéal pour les fêtes qui suivent les très nombreux mariages célébrés à la mairie d’une ville de 150 000 habitants.

Le maire de Villeurbanne a largement contribué à ce que ce lieu qui fait l’âme de Villeurbanne soit ce qu’il est aujourd’hui : sans aucune ligne de bus depuis près de 15 ans.

Vouloir le rendre à la circulation pour y faire passer de volumineuses rames de tram chaque jour de l’année serait un non sens.

Gardons pour la desserte du secteur des lignes de bus, telles la ligne C26 circulant rue Verlaine, mais qui épargnent à la fois l’avenue Henri Barbusse et le cours Emile Zola.

C. PARCE QU’UNE GRANDE LIGNE DE ROCADE COMME CELLE PRÉVUE POUR LE TRAM T3 EST UNE LIGNE D’AGGLOMERATION ET NON UNE LIGNE DE QUARTIER

A cet égard les Gratte-Ciel sont une centralité villeurbannaise et non une centralité d’agglomération

Tout doit par ailleurs être fait pour éviter un tracé en zigzag, afin d’ assurer une rapidité suffisante et une régularité de tous les jours, notamment pour les liaisons de campus à campus (Bron et La Doua), pour celles entre le 8ème ardt et Villeurbanne Nord etc.

D. PARCE QUE, EN TERME D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, IL CONVIENT DE PRIVILÉGIER A LONG TERME UN TRACE MOINS CENTRAL ET PLUS A L’EST;

Ceci afin de répondre aux besoins de quartiers aujourd’hui moins bien desservis, là où il existe un potentiel de développement urbain plus conséquent.

V - CONCLUSION :
METTRE A L’ETUDE SANS TARDER UN TRACE EMPRUNTANT LA ROUTE DE GENAS JUSQU’A LA PLACE DE LA RECONNAISSANCE , POUR SE DIRIGER ENSUITE PLEIN NORD JUSQU’A L’INSA, VIA LA RUE DES BIENVENUS. IL UTILISERAIT ENFIN LES RAILS DU TRAM T1 ENTRE L’INSA ET GASTON BERGER OU SERAIT LE TERMINUS DE LA LIGNE

Un tel tracé ne cumulerait pas les inconvénients rédhibitoires recensés pour le tracé Barbusse présenté à la concertation publique. Beaucoup plus rectiligne, il serait un gage de rapidité meilleure et de plus grande régularité. Il permettrait, dans une vision à long terme, un aménagement plus équilibré du territoire villeurbannais.

Sa mise à l’étude suppose de trouver des solutions sur tous les points de difficulté à surmonter, particulièrement dans les secteurs où les largeurs de rues sont de l’ordre de 12m seulement .

- route de Genas, à l’approche de la place de la Reconnaissance

- avenue Auguste Blanqui au Nord du carrefour avec la rue Jean Jaurès

- rue du docteur Rollet à l’approche du cours Emile Zola

- rue des Bienvenus

- rue Jean-Baptiste Clément

Des compromis devront être trouvés entre les besoins de circulation automobile des riverains, et les autres modes (tram, piétons, deux roues)

afin de limiter autant que possible les expropriations.

Ce genre de difficultés existerait aussi sur le tracé Barbusse en différents endroits, notamment rue Billon, mais sur des linéaires moins conséquents.

En revanche le choix entre Gaston Berger et l’INSA ne se poserait pas pour

le tracé Bienvenus, puisque ce dernier irriguerait naturellement les deux entités universitaires

Un travail devra également être réalisé pour déterminer les choix d’emplacement des diverses stations à créer

Avis déposé par VINCE Jacques

Le 13 juin

Le prolongement de la ligne T6 est évidemment une bonne nouvelle pour le développement des transports urbains sur Villeurbanne. Mais comme souvent, le tracé mis en débat présente peu d'alternative et sous des arguments techniques, semble présenté comme le seul envisageable, en ayant fait l'objet de quasiment aucune concertation en amont. Le tracé soumis, central et passant par l'avenue Barbusse présente de nombreux inconvénients :
- une avenue centrale qu'il conviendrait de piétonniser et de ne surtout pas perturber pour permettre la tenue des nombreuses manifestations festives, culturelles dont elle est le théâtre ;
- une desserte centrale avec en point de mire la ZAC gratte-ciel nord et sa zone commerciale : une ligne de tramway est-elle au service de toujours plus de consommation de masse ?
- des quartiers plus à l'est encore délaissés et pourtant mal desservis.
Pour toutes ces raisons il est urgent de relancer des études sur un tracé plus à l'est, par exemple via Dr Rolet et rue des Bienvenus (mais pourquoi pas aussi encore plus à l'est avec une interconnexion à Flachet). Certes, la solution de la rue des Bienvenus, pour ne pas exproprier un plus grand nombre encore de particulier que sur la rue Billon, impose d'accepter de supprimer la circulation des voitures (sauf riverains).
Si l'on pense la ville dans 20 ou 25 ans, c'est une absurdité totale de ne pas tenter de faire de ce prolongement une réelle ligne de ceinture qui desservirait d'autres quartiers que le centre, en plein développement.

Avis déposé par D

Le 13 juin

NON
Je dis non au prolongement du tram T6.
Renforcer la fréquence de certains bus serait suffisant. Et il y a aussi le métro !
Pour ma part, j'habite au Canter, et je ne veux pas qu on
sacrifice le peu d'espace dont nous disposons dans le quartier pour circuler et stationner avec nos véhicules, et non à l'ablation d'une partie de notre jardin!

Avis déposé par a...

Le 13 juin

Il faut absolument trouver un autre tracé qu’en celui prévu. A commencer par notre belle avenue Henri Barbusse , c’est la plus belle avenue de Villeurbanne.
L’hiver nous profitons du marché d’en noel l, l’ete Nous pouvons laisser nos enfants jouer tranquillement car elle devient piétonne. Je n’en vois quel intérêt pour vous de détruire cette avenue.
De plus le tracé est rempli de virage , alors que lors de la concertation plublique des associations ont montré d’autre tracé qui sont beaucoup plus pertinents, et sur des lignes droites.
J’espere Que nos avis arriveront à vous dissuader.

Avis déposé par L...

Le 13 juin

L avenue general leclerc étant déjà bien bruyante et encombrée les jours de marché pour emmener les enfants à l école immaculée conception, et manquant de stationnements, Le mieux serait que le tram ne passe pas sur cette avenue

Avis déposé par J...

Le 13 juin

CONTRE LE TRAM AVENUE HENRI BARBUSSE ET PROLONGEMENT VERS LE NOUVEAU CENTRE

Perte de tous les avantages de la zone piétonne (convivialité, sécurité, côté agréable … ) du nouveau centre et de l’Avenue Henri Barbusse (à certains moments)

Avis déposé par CHAMBON

Le 13 juin

NON AU TRAM AU PARC DU CENTRE
ET NON AU TRAM AVENUE HENRI BARBUSSE

Tout d’abord je voulais signaler que l’on nous présente une phase de concertation alors que l’on a la forte impression que le tracé est déjà choisi et validé par le SYTRAL et la mairie. Nous sommes contre ce tracé sur la partie que nous pratiquons quotidiennement, c’est à dire entre l’Avenue Henri Barbusse et l’Avenue Salengro.
Tout d’abord sur l’Avenue Henri Barbusse il serait bien dommage que le tram passe au lieu, car cela enlèverait toute la convivialité de cette avenue, notamment lorsqu’elle est piétonne l’été et durant les nombreux moments de festivité durant l’année. Un tram reste dangereux et son passage Avenue Henri Barbusse ne nous permettra plus de nous promener à pied librement lorsque la rue devient piétonne.
Il en sera de même sur le prolongement du centre vers la Rue de Pressensé. Cet espace qui doit être normalement piéton ne le sera en fait pas et deviendra tout aussi dangereux qu’une rue avec de la circulation.
Ensuite, sur la partie de la Rue Billon nous ne comprenons pas du tout ce tracé car il n’est pas possible en l’état qu’un Tram passe dans cette rue ! Il ne nous parait pas envisageable de faire passer des voies de Tram à quelques mètres des portes d’entrée d’immeubles ou de maisons. Vous êtes pourtant bien conscients des nuisances sonores, des vibrations, des problèmes de circulation pour entrer dans nos garages que cela va engendrer. Le maire nous a affirmé, lors de la réunion de concertation, qu’il n’y aurait pas de ‘chicane’ sur l’Avenue de Pressensé, or ceci est faux. En effet, nous sommes allés à la maison du projet où l’on nous a bien confirmé que le tram serait obligé de faire un ‘’ S ’’ sur l’Avenue de Pressensé. Cela engendrerai des nuisances sonores supplémentaires car chacun sait que le tram fait plus du bruit dans les virages.
Pour finir, faire un arrêt au Parc Du Centre ne présente que peu d’intérêts outre le fait d’apporter à nouveau des nuisances sonores pour les habitants logeant autour du parc. En effet, cela induit forcement des gens stationnaires à l’arrêt qui seront susceptibles de faire du bruit.
Ce parc est un des rares endroits verts du centre-ville et le tram risque de venir perturber cet environnement agréable.

Avis déposé par Canivez

Le 13 juin

Habitant du Parc du Centre et plus globalement habitant du quartier Gratte ciel depuis plus de 10 ans, je suis contre ce projet de Tramway passant par la rue Henri Barbusse et rue Billon.

1) La rue Henri Barbusse accueille de multiple rassemblements où la rue est rendue piétonne laissant place à un bel espace en plein centre ville. Avec ce tramway, tout cela ne sera plus possible !!!
2) L'extension des Gratte Ciel exposé à la maison du projet, présente une rue entièrement piétonne rue Léon Chomel ce qui sera agréable à vivre. Le peu de parc arboré à Villeurbanne et le béton toujours de plus en présent serait en partie épargné par cet espace piéton. Or avec le Tramway, l'extension de la rue Henri Barbusse ne pourra plus être considérée comme piétonne !!!
3) Le quartier des Gratte Ciel est déjà bien assez desservi par les transports en commun. D'autres quartiers plus à l'est mériteraient ce Tramway qui devait jouer un rôle de "périphérique" à l'origine du projet.
4) La rue Billon est très étroite et faire passer un Tramway par cette rue va rendre la vie des habitants dans les maisons affreuse notamment avec un terminus temporaire devant leurs habitations. La circulation pour les habitants du quartier sera également compliquée avec toutes les rues en sens unique (rue Edouard Vaillant, Rue Mauvert).

Je suis donc opposé à ce tracé qui ne réponds pas aux souhaits des habitants au regard de tous les commentaires négatifs ci-dessous.

Avis déposé par conseil de quartier commission Circulation et urbanisme

Le 13 juin

La Commission "Circulation et Urbanisme" du Conseil de Quartier Gratte-Ciel, Dedieu, Charmettes réunit le 13 juin 2019 demande que le tracé du prolongement du tram T-6 ne passe pas par l'avenue Henri Barbusse. Souhaite un référendum sur d'autres alternatives proposées par le Sytral.


mandaté par le président du Conseil de Quartier M. Gruat

Avis déposé par J...

Le 13 juin

Le passage du tram avenue Salengro puis rue de la Doua avec un tournant important ne semble pas judicieux. Un tracé qui rejoint l'avenue Gaston Berger, en passant entre les immeubles qui ont été construits en prévoyant une future voie, serait plus approprié. De plus de nombreux camions manoeuvrent dans la rue de la Doua pour livrer carrefour ce qui représenterait un danger non négligeable.

Avis déposé par H...

Le 13 juin

Je suis contre le passage d'un nième tram dans Villeurbanne.
Je suis particulièrement concernée par le secteur spreafico Nord et je suis contre ce tracé. Dans une impasse, au ras d'immeubles et de maisons individuelles vous nous imposez à subir 1 voie de tram (dans les 2 sens) et 2 pistes cyclables. Nuisances sonores de 5h à plus de minuit tous les jours pour gérer un flux d'usagers aux heures de bureau quelques mois par an. Nouvel impact sur la circulation déjà dense vers le périphérique (accidents réguliers dans cette zone), sans compter une augmentation des incivilités dans le secteur entre tous les modes de déplacement.
Depuis ce secteur nord nous avons à 3min à pieds 4 lignes de bus (C17,37,C26,69), à 7 min 2 lignes de tram (T1,T4), à moins de 15min 2 lignes de métro (A, B). Pourquoi ne pas renforcer ces axes existants sachant que les voiries ont été refaites pour y intégrer une voie dédiée au bus. Pour les trams, toujours pas de rames doubles et surtout une fréquence encore inégale entre les 2 lignes de tram existantes... enfin quand elles fonctionnent.
D'ailleurs pourquoi proposer une solution de déplacement en tram quand on voit au quotidien la problématique de faire cohabiter cette solution en surface avec l'ensemble de la population (voiture, 2 roues, piétons, colis suspect....) à chaque fois c'est une immobilisation totale, arret d'exploitation, pas de contournement possible. Pourquoi ne pas étudier une solution en surface plus modulable et plus écologique que le tram en partant sur des bus électriques sur les grands axes de circulation quitte à l'interdire aux voitures en mettant à dispo des parcs relais ?
Finalement, à qui profite ce projet, tracé ? A la faculté? Aux élus? Aux commerces du centre de Villeurbanne ? Pour que des résidants restent dépenser leur argent sur Villeurbanne (logement principal, loisirs, commerces) ne faut-il pas qu'ils se sentent bien dans leur quartier, dans leur rue ? Et bien pour moi tout le tracé de tram proposé ne va pas dans ce sens.

Avis déposé par M...

Le 13 juin

La route de Genas tres dense en terme d'habitation est deja tres proche de l'arret T3 et bien desservie par les bus.
Inutile selon moins de refaire passer un autre tram
Le tracé par la rue Emilie DECORPS engendrait moins de nuisance sonore et permettrait un gain de temps sur le trajet.

Avis déposé par IMBERT PIERRE EMMANUEL

Le 13 juin

Bonjour,

sur l'ensemble du projet, concernant le secteur 2 qui m'impacte directement, je suis d'accord pour le tracé Rue Florian. Concernant la station St Exupéry, je suis favorable à ce que cette station soit implantée sur l'avenue st exupéry et non sur Jean Jaurès.
Plus pratique pour les personnes habitant le quartier mais aussi cela de désengorger l'avenue Jean Jaurès qui est très passante, qui va déjà être par la présence du traffic des tramways ralentie. Evitons ainsi d'ajouter la station saint Exupéry pour fludifier le traffic sur cet axe.

Merci à vous de tenir compte de mon avis en commission de décision.

Bien cordialement, Pierre-Emmanuel Imbert.

Avis déposé par F...

Le 13 juin

L’extension du réseau de tram est un projet intéressant, mais à condition qu’il y ait suffisamment d’arrêts des trams, sinon cela ne sert à rien et ne fait qu’accroître les encombrements de circulation automobile et donc la pollution. Exemple du T3 : la distance entre les arrêts « gare de Villeurbanne » et « Bel-air » est d’1,6 km à vol d’oiseau. Selon où on habite entre ces 2 stations, il faut bien 20 minutes à pied pour rejoindre l’arrêt le plus proche pour des adultes de plus de 60 ans, pour lesquels le réseau de bus n’est pas adapté pour utiliser un chariot de course à roulettes lorsqu’on ne peut pas soulever du poids.

Donc si le T6 rejoint le T3, cela n’a de sens que si le T6 le rejoint par la rue Emile Decorps et qu’à l’intersection il y ait un arrêt de correspondance entre les 2 trams.

Le passage du T6 place Grand Clément va complètement obstruer cette place et l’accès aux commerces, à la poste et aux agences bancaires. Le parking de la place est toujours plein, donc où vont se garer les véhicules si on supprime le parking ? N’y a-t-il pas une autre solution plus directe à partir de la ligne du T3 après la gare de Villeurbanne, au niveau de la station Reconnaissance Balzac par exemple, pour rejoindre la rue Florian, etc. le nord de Villeurbanne ?

La réutilisation en partie de la voie du T3, améliorant les correspondances, me parait une solution beaucoup plus pertinente, moins coûteuse et moins contraignante pour les Villeurbannais.

Un dernier point concernant la durée des travaux : N’est-il pas possible d’accélérer ces chantiers, via le recrutement du personnel nécessaire ? Le chantier Boulevard Pinel n’est toujours pas terminé !

Avis déposé par OUDOT Kévin

Le 13 juin

La partie Est de lyon est surement la moins desservie quand il s'agit de se déplacer du sud vers le nord par exemple.
Ajouter une ligne de tram qui ferait correspondre un arrêt du métro A depuis la ferrandière me semble être nécessaire afin de faire de Lyon-Villeurbanne des villes bien desservies.

Avis déposé par Pallin Olivier

Le 13 juin

Pour le prolongement à condition d’eviter Absolument un passage par la route de gênas
Seul moyen d’acces dans le sens est-Ouest
Accès déjà saturé.

Avis déposé par Vallier

Le 13 juin

Pour ce projet , il libererait la grosse influence des tramways T2 à Bron pour les etudiants du campus Lyon 2 et serait une bonne alternative au T1 .

Avis déposé par S...

Le 13 juin

Mon avis concerne la partie sud du tracé. Entre les 3 options, "route de genas", "avenue krüger" et "pôle pixel", la version "pôle pixel" paraît préférable avec moins de nuisance pour des riverains moins nombreux, moins de suppression de stationnements et une station supplémentaire au pôle pixel permettant la desserte d'un quartier oublié par la ligne T3.

Avis déposé par R...

Le 13 juin

Je suis CONTRE ce prolongement de la ligne T6. Le secteur Gratte Ciel,la Doua étant déjà bien desservi par de nombreux transports !

Je ne partage pas du tout l'avis du conseil de quartier de Montchat.
Résidente route de Genas, le passage de cette ligne route de Genas ne fluidifirait en rien la circulation,supprimerait des stationnement, rendrait difficile voire innacessible l'accès aux garages de nos résidences.

De même il créerait l'enclavement d'un quartier entre deux lignes trop prôche T6 et T3 créant ainsi de trop importante nuisances sonores car NON UN TRAMWAY N'EST PAS SILENCIEUX: ouverture des portes aux travaux,décibels supérieurs à 80 et difficulté d'insonorisation ainsi que coûts élevé.
De plus il nuirait à la valeur immobilière de notre quartier, locatifs et fonciers et créerait de nombreuses expropriations.
Je suis de même contre le passage Avenue P.Kruger.

Ecologiquement ce serait l'abattage d'anciens arbres qui nous amènent un peu de fraîcheur.

Economiquement, l'accès serait rendu difficile aux transports de marchandises et aux transports de secours rapides.

Enfin il ne faut pas oublier que cela modifierait l'ambiance calme du quartier Montchat .
Cela nuirait aussi au côté festif des Gratte -Ciel

A la rigueur, il serait plus judicieux de prolonger cette ligne côté Emile Descors pôle Pixel en desservant cette zone industrielle non desservi tel que Médipole, Château Gaillard, Croix Luizet. Les Hôpitaux Est seront assez desservis par T6 et metro et Bus restant(C9 et C8).
Même si la logistique est difficile..

En conclusion j'estime que prolonger la ligne T6 est politiquement et économiquement un gaspillage financier et humain. Il faudrait penser à desservir d'autres zones tel que le Nord Ouest de Lyon

20 résultats sur 690 - Page 3/35
[1][2]3[4][5][6][7][8][Dernière]

Publications

Charte de modération des contributions web

Charte de modération des contributions web
Lire >

En images

Carte du tracé T6 Nord à l'étude

Carte du tracé T6 Nord à l'étude
Voir l'infographie >

Publications

Dossier de concertation T6 Nord

Dossier de concertation T6 Nord
Lire >
Sytral

Sytral

Syndicat mixte des Transports pour le
Rhône et l'Agglomération Lyonnaise

21 boulevard Vivier Merle - CS 63815
69487 Lyon cedex 03

Tél : 04 72 84 58 00

Suivez-nous sur les réseaux sociaux,
c'est un réseau de plus !