• Accueil
  • La mobilité de demain
  • Innovation technologique

Innovation technologique


Facebook Twitter Google+

Navettes autonomes

Le contexte :

Le SYTRAL encourage l’innovation technologique. C’est pour cette raison que depuis quelques années a été mis en place un projet de navettes autonomes électriques.

Ce projet a été lancé par NAVLY (vidéo ci-dessous) dans le quartier Confluence en 2016, puis MIA circulant sur une route ouverte dans la zone d’activités de Gaulne à Meyzieu-Jonage.
Une nouvelle navette autonome intégrée au réseau TCL desservira le stade OL à Décines-Charpieu à l’été 2019.

   NAVYA, un véhicule de transport collectif autonome NAVYA, un véhicule de transport collectif entièrement autonome d’une capacité de 15 personnes associant sécurité, fiabilité et confort.

Les objectifs :

  • Travailler sur de nouveaux concepts de transport
  • Répondre aux enjeux et défis de la mobilité de demain 
  • Répondre à un enjeu environnemental et de santé publique
  • Proposer une réelle alternative à la voiture

 

Ce projet s’inscrit dans le projet européen de recherche et d’innovation Horizon 2020 « Avenue » (Autonomous Vehicles to Evolve to New Urban Experience). Ce dernier ambitionne de faire de l’Europe le leader européen des véhicules autonomes, et la ville de Lyon a été élue ville pilote pour mener cette expérimentation grandeur nature de mobilité autonome en milieu urbain.

 



Presse

2 navettes autonomes TCL à l'essai sur le site de Transpolis

2 navettes autonomes TCL à l'essai sur le site de Transpolis
Lyon, ville pilote du projet AVENUE : de nouvelles navettes autonomes sur le réseau TCL

Lyon, ville pilote du projet AVENUE : de nouvelles navettes autonomes sur le réseau TCL

NAVLY en quelques chiffres :

15

personnes transportables

5

stations

15 min

de fréquence

MIA en quelques chiffres :

2

stations

15 min

de temps de parcours

7 à 9 h

d'autonomie


Facebook Twitter Google+

Bus GNV

Les bus GNV (gaz naturel pour véhicule), avec une part de bio GNV :

Une étude d’impact et de faisabilité d’exploitation de bus GNV a été menée par le SYTRAL.

Les dépôts ont été analysés pour évaluer leur capacité d’adaptation à l’accueil de bus alimentés au gaz. L’étude a montré que 4 des 9 dépôts du réseau TCL peuvent accueillir des bus GNV moyennant l’installation d’une station de compression pour alimenter les véhicules au gaz. Cette technologie aujourd’hui mâture, présente l’intérêt d’avoir une autonomie de roulage journalière correspondant aux besoins du réseau TCL.

Dans une démarche d’innovation s’inscrivant dans le cadre du développement durable, le SYTRAL va lancer l’expérimentation de bus alimenté au GNV Bio, sur la ligne 28 reliant Pusignan – Vaulx-en-Velin la Soie. Cette expérimentation durera 2 ans à partir du 1er septembre 2019.

Les objectifs :

N’émettant ni fumée, ni odeur et ayant un niveau sonore réduit de 50% par rapport à un véhicule thermique, cette technologie assure un confort accru aux passagers et aux riverains. Elle répond également à la loi sur transition énergétique.